Bilan anti-age

Qu’est ce que la médecine anti age ?

Anti AgingAvec l’âge, la question du “ bien vieillir ” dans sa tête et dans son corps se pose.

Si tout le monde s’accorde à dire que la prévention du vieillissement est la meilleure méthode, peu de patients accordent encore de l’importance à la médecine anti age. Par négligence, ou faute de savoir à qui s’adresser, les premiers signes apparaissent puis s’installent.

Dommage ! Car dépisté et traité tôt, le processus de ralentissement général de l’organisme, conséquence directe de l’âge, peut être retardé.

De la puberté à 25 ans environ, toutes les cellules sont en phase ascendante. Aux alentours de 35 ans, les indicateurs de vieillissement, appelés “ bio-marqueurs ”, donnent les premiers signes de dégradation. À partir de 45 ans, les productions hormonales (DHEA, mélatonine, hormones de croissance…) sont en chute libre, avec pour conséquences un relâchement de la peau, une perte d’énergie, une fatigue chronique…

En termes de prévention du vieillissement, l’idéal est d’agir dès les premiers signes, aux alentours de la quarantaine, mais les progrès scientifiques, biologiques, médicaux et thérapeutiques offrent la possibilité de réagir à tout âge.

Prédisposition génétique, histoire médicale, hygiène de vie, habitudes alimentaires, stress, environnement, chaque vieillissement est individuel, il ne faut, en effet, surtout pas confondre “ âge civil ” (l’âge de notre carte d’identité) et “ âge biologique ” (l’âge réél).

Pour vieillir en bonne santé et plus tard, il est indispensable de pratiquer une approche individuelle autour de cinq axes majeurs :

I- Sur le plan médical :

La première consultation de médecine anti-âge a pour objectif de définir avec votre spécialiste vos différents problèmes de santé, vos antécédents médicaux ainsi que vos difficultés actuelles. Une anamnèse approfondie et un examen clinique complet sont réalisés. Vous devrez remplir un questionnaire qui déterminera votre âge biologique et qui permettra à votre médecin de vous prescrire un bilan biologique. À la suite de cette première séance, une consultation de synthèse aura lieu environ trois semaines plus tard afin de vous donner des conseils sur votre alimentation, vous complémenter en micronutriments s’ils s’avèrent manquants lors du bilan ou de vous faire changer votre mode de vie.

Grâce à la médecine anti-âge, vous améliorez votre qualité de vie en empêchant que des troubles ou maladies n’apparaissent au fur et à mesure du temps.

II- Sur le plan micronutritionnel :

Cette consultation micro-nutritionnelle anti-âge va s’articuler autour de quatre axes principaux :
1 – L’évaluation du patient par un examen clinique complet, une anamnèse attentive et des questionnaires adaptés,
2 – Des analyses biologiques confirmant les déséquilibres nutritionnels impliqués dans le scénario responsable de ses problèmes de santé.
3 – Une rééducation alimentaire, adaptée et personnalisée, expliquée.
4 – Une prescription de compléments alimentaires, pour reconquérir non seulement un environnement moléculaire idéal mais surtout une santé significativement améliorée.

III- Sur le plan biologique :

Le vieillissement peut parfois être dû à une inflammation, un stress oxydant ou encore une glycation des protéines. Votre praticien effectue alors des examens spécifiques hormonaux, micronutritionnels, du métabolisme afin d’avoir une appréhension plus précise des mécanismes intimes et les traiter en cas de déséquilibre. Le bilan biologique évaluera l’excès ou la carence d’éléments nutritionnels dans votre organisme et vous évitera ainsi l’apparition de maladies. A la suite de ce bilan, vous mettrez en place, avec votre médecin, un programme nutritionnel adapté qui aura pour objectif d’améliorer votre état de santé et de diminuer les risques de maladies. Votre spécialiste mettra un point d’honneur à veiller à l’apport suffisant de micronutriments dans votre organisme tels que les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments ou encore les acides gras essentiels.

IV- Sur le plan esthétique :

Avec l’âge, la peau est atrophiée car elle s’appauvrit en fibres élastiques. Elle devient donc plus fragile, fine et sèche. Due à une perte d’élasticité, elle entraîne la naissance de rides et perd de son éclat. Pour remédier à ce phénomène, le praticien propose un certain nombre de “ petites ” interventions de prévention ou de correction. Il existe plusieurs soins qui visent à combattre le relâchement cutané et à affiner le grain de peau : on retrouve notamment les peelings, le mésolift, les injections d’acide hyaluronique, ou les comblements de rides. Tous ces traitements vous permettront de retarder les signes du vieillissement tels que l’apparition de rides, de cellulite ou encore de taches brunes. Adopter une bonne hygiène de vie est également indispensable pour éviter un vieillissement de la peau trop prématuré.

Conclusion : vieillir en bonne santé

Ma vision de la médecine anti-âge est une approche personnalisée, basée à la fois sur une approche très scientifique grâce à des examens biologiques très complets , mais aussi l’utilisation de techniques ancestrales telles que l’acupuncture, la méditation ou la nutrition. La base de la prévention du vieillissement est l’application de principes de vie issus du bon sens (bien manger, bien dormir, apprendre à se relaxer et se faire plaisir). Pour moi l’objectif n’est pas seulement de vivre le plus vieux possible mais de vieillir en bonne santé avec de l’énergie, de la souplesse, de la joie et l ‘envie de profiter de la vie.