Le sevrage tabagique consiste à arrêter toute prise de produits contenant du tabac afin de se défaire de sa dépendance. Cette méthode reste souvent une étape difficile et variable selon le niveau de dépendance et la volonté du fumeur.

Les traitements adaptés pour un sevrage tabagique

Il existe actuellement divers moyens et méthodes pour aider les fumeurs à arrêter. Le recours à un tabacologue est de mise pour connaître le traitement qui vous convient le mieux.

Les aides non médicamenteuses :

  • Les thérapies comportementales ou cognitives ou TCC : ces thérapies interviennent dans l’entretien motivationnel et agissent sur la désaccoutumance sociale via des conditionnements acquis. Elles augmentent le taux de réussite du traitement médicamenteux de la prise en charge médicale.
  • L’assistance téléphonique : ce concept peu développé en France connaît depuis quelques années une évolution constante.
  • L’aide en ligne : ces aides sont possibles via des forums de discussion sur les réseaux sociaux et des groupes de soutien.

Les aides médicamenteuses :

  • Les substituts nicotiniques (comme des gommes à mâcher ou des patchs) : un timbre autocollant répand une concentration de nicotine par la peau. Cela diminue ou annule les impressions de manque. Le traitement dure environ huit semaines avec une nette réduction au niveau du dosage.
  • Les médicaments (tels que le Bupropion ou la Varénicline) : peuvent être pris en complément d’un autre traitement. Ils réduisent considérablement l’envie de fumer.

Autres traitements non conventionnels :

  • Les cigarettes sans tabac : elles ont pour composant des plantes à fumer : tussilage, noisetier ou sauge. Par rapport aux cigarettes classiques, elles permettent seulement de reproduire l’acte de fumer sans la nicotine, nocive pour la santé.
  • La cigarette électronique : séduit de plus en plus de fumeurs. C’est une alternative utile et efficace dans la lutte contre le tabagisme.
  • L’homéopathie : le principe de cette pratique médicinale consiste à provoquer des symptômes identiques à ceux d’une désaccoutumance au tabac avec une dose de substance active infime diffusée dans le corps.
  • L’acupuncture : cette méthode duplique les méthodes traditionnelles chinoises avec l’introduction d’aiguilles très fines en des points précis de l’organisme. C’est un outil utilisé comme aide à l’arrêt du tabagisme dont les bienfaits sont multiples.

L’hypnose

Si vous n’arrivez pas à gérer les envies de fumer, une technique tout en douceur et sans contrainte va vous permettre d’arrêter de fumer sans volonté puisqu’elle agit au niveau inconscient : l’hypnose. Elle va permettre de reprogrammer votre inconscient et naturellement petit à petit soit vous arrêterez complètement tout de suite ou plus progressivement mais de façon durable.

L’Auriculothérapie

Sevrage TabagiqueC’est l’utilisation de l’acupuncture au niveau de l’oreille. Elle a pour but d’obtenir “la suppression du besoin de fumer” par action au niveau des zones cérébrales responsables des dépendances. Cela permet un arrêt facile, sans stress ni compulsions alimentaires compensatrices.

Des aiguilles semi-permanentes restent en place pendant une durée variable et tomberont d’elles-mêmes toutes seules.

Nombres de séances à effectuer pour obtenir de meilleurs résultats

Une seule séance suffit, en général, pour l’arrêt.
Quelques séances sont néanmoins nécessaires pour traiter la désintoxication, leurs nombres varient selon l’ancienneté et l’importance du tabagisme.

Attention : une seule cigarette même prise par curiosité et sans aucun besoin, risque de faire passer le patient du succès à l’échec, même plusieurs mois ou plusieurs années après l’arrêt du tabagisme.

Prêtez une attention particulière à ces différents points

Il est évident que ce traitement ne peut pas modifier les habitudes de fumer, mais le besoin de tabac et le manque de nicotine étant gérés, il y a rarement nervosité, irritabilité, boulimie compensatrice.

Aussi dès que le traitement est commencé, afin de changer ses habitudes, un effort de vigilance est nécessaire et il est indispensable :
– de jeter immédiatement toute cigarette,
– de n’avoir aucune cigarette à portée de la main ( bureau, domicile, voiture, vêtements…),
– de ne jamais accepter de cigarette offerte, quel que soit le lieu, la personne qui offre ou le type de cigarette offerte,
– à chaque envie de fumer, prendre les médicaments personnalisés prescrits et boire un grand verre d’eau.

L’arrêt doit être total et immédiat. Il est presque impossible de s’arrêter en plusieurs jours. Si vous réduisez votre consommation à une ou deux cigarettes par jour, vous aurez toutes les chances de rechuter.

Il est également conseillé

Sevrage Tabagique

Quelle que soit la méthode à laquelle vous adhérez, il est nécessaire de l’accompagner d’une bonne hygiène de vie. Privilégiez ces quelques règles simples qui vous permettront de bien gérer votre sevrage tabagique :

– De boire un à deux litres d’eau par jour,
– De respirer profondément et calmement plusieurs fois de suite en cas d’envie, toujours fugace,
– Une supplémentation en Vitamine C naturelle est nécessaire, les fumeurs en sont le plus souvent carencés.