tache brune

Les lésions pigmentées du visage peuvent avoir différentes origines :

– Les lentigos actiniques (solaires), très fréquents chez 90 % des Européens de plus de 60 ans. Ils sont bénins mais sont l’indicateur d’expositions solaires excessives avec tous leurs risques (photovieillissement, cancers cutanés) On les trouve sur toutes les zones exposées au soleil : visage, décolleté, mains.

Ces taches brunes peuvent être traitées au laser pigmentaires (Alexandrite, ND Yag, KTP), ou être progressivement éclaircies par des peelings dépigmentants.

L’association de ces lésions peut être associée à des cancers cutanés, il est donc très important d’être suivi pour un examen cutané complet avant d’effectuer des traitements esthétiques.

– sur les phototypes foncés, deux demandes sont particulièrement fréquentes :

  1. Le mélasma , il  peut être épidermique ou dermique ou mixte. Il apparaît souvent pendant la grossesse, ou après l’utilisation de contraception orale associée à une exposition solaire.
    Le traitement du mélasma est long et associe à la fois des traitements externes comme des peelings dépigmentants, des crèmes avec des agents dépigmentants à utiliser pendant plusieurs mois, ainsi qu’une protection anti UV stricte pendant plusieurs mois voire plusieurs années.
  2. Les taches cutanées post lésion d’acné, elles nécessitent une prise en charge de l’acné et des taches. Les peelings superficiels sont un traitement de choix pour ces taches étant donné que leur diversité d’action ( nous avons maintenant de nombreux acides de fruits à notre disposition) permet à la fois d’améliorer l’acné et d’améliorer les taches. Il sera indispensable de bien préparer la peau avant les peelings et de bien respecter la protection UV été comme hiver pendant plusieurs mois.

Traitements complémentaires :

Des compléments alimentaires tels que des antioxydants (vitamine A, C et E, coenzyme Q10…) permettent de prévenir et de ralentir le vieillissement cutané de l’intérieur

Des séances d’acupuncture ou d’auriculothérapie complètent également les traitements externes dans le but d’harmoniser l’équilbre physiologique de l’organisme, et évitent les sources d’oxydation et de glycation du corps.