phlebologie

les Varicosités

Minuscules “ cheveux ” rouges ou violacés, visibles sur la peau, les varicosités ne sont pas une maladie, mais elles constituent souvent la première étape vers la formation de véritables varices.

Pourquoi a-t-on des varices et des varicosités ?

Dans le derme cheminent de petites veinules invisibles à l’état naturel. Lorsque les veinules se dilatent au dessus de 0,1mm, elles deviennent visibles à travers la peau et forment ce que l’on appelle des varicosités ou télangiectasies.
Elles se forment toujours sur un terrain prédisposé (antécédents familiaux) et accentuées par des facteurs aggravants :
– Influence hormonale chez la femme : grossesse, contraception orale,
Obésité,
Tabac,
– Traumatismes sur les veines des jambes,
– Position debout prolongée,
– Chauffage par le sol.

Les traitements

PhlébologieLes microscléroses sont des micro-injections à l’aide d’une aiguille très fine de produits sclérosants qui vont faire disparaître les vaisseaux apparents. Ces vaisseaux même très fins peuvent être repérés grâce à un appareil de transillumination. Dans les suites immédiates, elles vont laisser un petit hématome qui disparaîtra dans les 10 jours suivant la séance.
Elles doivent être effectuées à distance d’une exposition au soleil (possible 15 jours après la séance)
Les résultats obtenus dépendent de l’ancienneté des varicosités, lorsqu’elles ont moins d’un an, une éradication complète peut être obtenue en deux ou trois séances.
Le laser Yag ou le laser KTP peuvent être utilisés pour les varicosités très fines inaccessibles à la sclérose ou en traitement combiné associant sclérose et laser.

Quelques conseils d’hygiène veineuse

Phlébologie– Dormez avec les jambes discrètement surélevées,
– Evitez de trop croiser les jambes,
– Faites des sports doux : marche, natation, vélo…,
– Marchez dans l’eau,
– Evitez les bains trop chaud, les positions debout prolongées, le chauffage par le sol, les expositions des jambes au soleil, les sports violents ou augmentant la stase (tennis, jogging sur les sols durs …).