acnee

Apparition de boutons rouges, points noirs ou blancs, rougeurs, excès de sébum, peau grasse, éruption cutanée… La poussée d’acné est malheureusement une étape par laquelle nous passons tous. Selon les prédispositions de chacun, cette dermatite peut toucher différentes zones du corps telles que le visage, la poitrine ou le dos. D’une personne à l’autre, elle peut être plus ou moins sévère. Décryptage de cette dermatose, ses causes et solutions de traitement.

Les différents types d’acné

L’acné est une affection cutanée touche majoritairement les adolescents, période ingrate sujette aux variations hormonales, mais également les nourrissons, les adultes et les femmes enceintes.

Elle consiste en une inflammation de la peau due à un changement hormonal provocant ainsi une éruption cutanée, le plus souvent manifestée sous forme de petits boutons blancs ou rouges, ou encore de points noirs. Ces symptômes correspondent à une acné légère à modérée. Cependant, on distingue 3 types de dermatose :

  • L’acné rétentionnelle qui donne lieu à la formation de points noirs ou de microkystes en raison de la distension des follicules pileux étouffés par un excès de sébum ;
  • L’acné inflammatoire qui provoque le développement de lésions superficielles telles des boutons plus ou moins profonds ;
  • L’acné nodulaire ou kystique qui combine les deux précédents types d’acné. Cette dermatose est la plus sévère. Son aspect se caractérise par la présence de kystes et d’abcès purulents sur différentes parties du corps.

Le niveau d’inflammation cutanée ainsi que son aspect varient en fonction des causes de son apparition.

 

Les causes de cette dermatose

Les principaux facteurs de développement sont les suivants :

  • Un changement hormonal important en période de puberté ou lié à une contraception inadaptée ;
  • Une forte transpiration, également liée à une variation hormonale ainsi qu’à une mauvaise hygiène, favorise la poussée d’acné ;
  • Le port de vêtements trop serrés et de mauvaise qualité qui, en frictionnant la peau, l’empêchent de respirer correctement et donne lieu à une inflammation ;
  • Des produits cosmétiques inadaptés, trop riches en corps gras, produisant ainsi un excès de sébum par une surnutrition et une hyper hydratation de la peau ;
  • Le soleil qui, en asséchant la peau dans un premier temps, oblige les follicules à retenir le sébum produit. À force d’avoir été stocké, celui-ci provoque une poussée d’acné par la suite ;
  • Le stress qui entraîne un pic hormonal produisant un excès de sébum et favorise l’inflammation cutanée ;
  • Une alimentation trop riche et déséquilibrée qui a une influence sur le développement de l’acné.

 

L’acné à travers les âges

L’acné chez l’adolescent

Les adolescents restent la population la plus touchée par cette maladie de peau. En effet, cette période que l’on désigne d’âge ingrat, ne l’est pas qu’à cause de la rébellion des jeunes en pleine crise, mais également en raison du changement hormonal qu’ils subissent, témoignant du long processus physiologique que constitue la formation du corps et le passage à l’âge adulte. C’est également une période où l’alimentation n’est pas optimale riche en graisses saturées, junk food, sucres …

 

Et Chez  les adultes ?

Chez les femmes de plus de 25 ans, il arrive souvent que l’acné (re)surgisse au niveau du bas du visage, laissant souvent apparaître un pic de pilosité. Cela est dû à un dérèglement hormonal pouvant également causer des troubles menstruels, ou encore une perte de cheveux. La grossesse induit elle aussi de fortes variations hormonales pouvant aggraver l’inflammation.

 

Poussée d’acné : à quel moment consulter ?

En cas d’acné juvénile sévère, il est important de consulter un spécialiste afin qu’un traitement adapté soit délivré. Plusieurs possibilités de traitements sont possibles : dermatologiques classiques avec crèmes assèchantes, antibiotiques ou vitamine A acide pour les acnés les plus sévères.

Des traitements locaux tels que les peelings sont très adaptés à l’acné à conditions de traiter en parralèles les causes : alimentation, détox, hygiène de vie, régulation hormonales.

Arrivé à l’âge adulte, en cas de poussée inhabituelle, consulter un médecin spécialisé (dermatologue, endocrinologue, médecin esthétique)) est fortement recommandé. Celui-ci identifiera exactement l’origine de ces changements et vous prescrira un traitement préventif ou d’attaque, selon la sévérité de l’éruption.

 

Acné : à chaque type son traitement

 

Acné légère

En cas d’acné légère, l’utilisation de produits topiques et spécifiques pour peaux acnéiques suffira. Toutefois, leur utilisation nécessitera l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. Vous pouvez également opter pour un peeling ou un traitement à lumière LED.

 

Acné sévère

Ce type de dermatose requiert un à plusieurs traitements d’attaque, de types prise d’antibiotiques, traitement hormonal, ou injections. Ces solutions sont délivrées uniquement sur ordonnance et sur avis d’un spécialiste.

 

Que valent les recettes de grands-mères contre cette dermatose ?

Selon le type d’acné, certains remèdes naturels de grands-mères peuvent convenir comme traitement. Ainsi, l’argile blanche, rouge, verte ou jaune, ou encore le jus de citron et le masque de thé blanc sont adaptés en soins curatifs ou préventifs.

 

Le saviez-vous ?

Bien que cela soit très tentant, percer un bouton ne fera qu’empirer l’aspect de votre peau. En effet, en touchant, tripotant ou perçant vos boutons, vous ne faites qu’aider les bactéries à se propager plus profondément sous votre peau, et risquez une infection grave.