Définie comme une méthode de rejuvenation cutanée douce et sans risque, la luminothérapie est un traitement qui entre dans le domaine de la photothérapie car elle utilise la lumière comme source de bienfaits. Des ampoules LED sont utilisées pour produire de la lumière sans ultraviolet, ce qui empêche un très grand nombre d’effets secondaires.

En quoi consiste cette technique et à quoi sert-elle ?

Le principe de la luminothérapie est de s’exposer à de la lumière afin de guérir différents dysfonctionnements. Les LED émettent des ondes vibratoires qui vont stimuler le fonctionnement des cellules situées au cœur de la peau, ce qui engendre différentes conséquences bénéfiques pour le patient. Plusieurs couleurs sont utilisées, chacune apportant sa propre vertu. Cette technique est efficace pour des cas :

– De dépressions saisonnières. Il s’agit du cas le plus fréquent. En cas de mauvais temps continu, le patient sécrète de la mélatonine en abondance, également appelée « hormone du sommeil ». Cela a des effets néfastes sur la santé : fatigue, désynchronisation de l’horloge biologique, manque de concentration, etc. Grâce à la reproduction de la lumière du jour, cette hormone va être de moins en moins sécrétée, laissant place à la production de sérotonine, « l’hormone du bonheur ».

– De relâchements cutanés. La lumière permet de réduire les cernes, d’atténuer les rides, et de donner une meilleure élasticité à la peau. Ainsi, que ce soit contre les signes de l’âge, ou les réactions post traitements, l’épiderme devient plus net et frais.

– D’acné. En utilisant les combinaisons de couleurs adaptées, le traitement détruit les bactéries responsables de la maladie et protège les glandes sébacées de l’inflammation.

L’intervention est envisageable également contre les cicatrices/brûlures, la période post-partum, les vergetures récentes, la boulimie, etc.

Comment se déroule une séance ?

La fréquence des séances varie selon les besoins. Généralement, 1 à 2 interventions par semaine pendant deux mois permet d’obtenir des résultats probants, puis 1 traitement par mois garantit l’entretien.

Le patient est exposé à de la lumière LED sur la zone ciblée (en dessous des yeux pour les dépressions saisonnières, sur les blessures en cas de lésions, etc.). Afin de remédier aux dysfonctionnements, l’intensité lumineuse doit dépasser 2 000 lux. Cliniquement, le traitement s’effectue avec des ampoules allant jusqu’à 10 000 lux. Selon le nombre de couleurs de LED utilisées, la session dure entre 15 et 30 minutes, ce qui donne le temps aux cellules jeunes de fonctionner comme il se doit, et d’entraîner les changements physiques et chimiques escomptés.

Quels sont les résultats et les suites de cette méthode ?

Outre la sensation de bien-être que le patient ressent lors de l’intervention (due aux hormones du bonheur sécrétées), les bienfaits se font sentir dès le premier jour. Il faut cependant 4 semaines avant d’apprécier un résultat cliniquement probant. Selon les symptômes, la luminothérapie permet :

– La cicatrisation cutanée ;

– L’accélération de la vitesse de reproduction des tissus ;

– Une réduction de sécrétion de mélatonine, au profit de la sérotonine ;

– Un sommeil facilité ;

– L’amélioration du flux sanguin.

Concernant la dépression saisonnière, la méthode est efficace chez 2/3 des patients. Il est également possible d’effectuer des sessions chez soi, en se procurant les ampoules et la lampe adaptées.