acupuncture

Qu’est ce que l’auriculothérapie ?

Connue depuis la nuit des temps, l’auriculothérapie a été redécouverte et enrichie par le Docteur Paul Nogier dans les années 1950.

Ce médecin généraliste Lyonnais, fut surpris de constater à maintes reprises que plusieurs de ces patients se remettaient d’une sciatique ou d’un lumbago après qu’une guérisseuse leur ait cautérisé un point précis de l’oreille. Pris de curiosité, il rendit visite à cette dame, Mme Barin pour la petite histoire, qui lui expliqua sa technique. Et c’est là que Le Docteur Nogier fit preuve de génie. A partir des points d’auriculothérapie révélés par Madame Barin, il en déduisit tous les autres en partant du principe que l’oreille était la représentation d’un fœtus tête en bas.

L’auriculothérapie est reconnue comme discipline médicale à part entière par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1987. L’oreille est une représentation instantanée de ce que vit le cerveau grâce à l’existence d’une connexion nerveuse démontrée scientifiquement depuis quelques années par l’IRM fonctionnel.
Imaginez que vos oreilles possèdent des touches comme un clavier d’ordinateur qui peuvent être actionnées pour aller commander l’unité centrale qu’est votre cerveau.

Le médecin pratiquant l’auriculothérapie va stimuler des points réflexes sur le pavillon de l’oreille, qui sont normalement indolores à la pression et indétectables chez un sujet en bonne santé.
En revanche, lorsque l’équilibre d’un organe est rompu, le point devient sensible et le trouble détecté peut être traité.
La stimulation d’un point de l’oreille influence ainsi le mode de fonctionnement de l’organe correspondant. Le médecin auriculothérapeute pourra donc en fonction de l’interrogatoire, détecter les points pathologiques du patient et les stimuler à l’aide de petites aiguilles discrètes qui tomberont d’elles-mêmes spontanément, après quelques jours, lorsqu’elles auront effectué leur travail.

Indications du médecin sur l’auriculothérapie

Toutes les pathologies douloureuses aiguës ou chroniques, le stress et toutes les maladies liées au stress, les troubles du sommeil, les troubles fonctionnels, les allergies, les addictions. Nous pouvons également dans un but préventif, ré harmoniser tous les tissus (nerveux, peau, ligaments, cartilage …) et les viscères (système digestif) afin d’assurer le meilleur vieillissement physiologique et esthétique possible.
Les points généralement impliqués dans la prise du poids sont : le foie, les reins, l’appareil digestif, le pancréas, les points de stress, l’hypothalamus qui joue un rôle primordial dans la sensation de faim et le métabolisme des graisses.
Il est possible de localiser le point à traiter au millimètre près, grâce à un appareil spécialisé de détection des points d’acupuncture auriculaire pathologiques. Grâce aux appareils photo des smart phones nous pouvons faire un véritable diagnostic auriculaire en repérant certains signes « affichés » de l’oreille qui orientent vers tel ou tel organe.

Effets de l’auriculothérapie chez le patient

L’amélioration peut être ressentie, tout de suite ou dans les jours suivant le traitement.

Nombre de séances :

3 séances à 3 semaines -1 mois d’intervalle pour commencer avec un entretien tous les 2 à 3 mois pour les pathologies chroniques.

Actualités liées

L'auriculotherapie sur l'oreil d'un patient
vivolta