Micronutrition

Barres, soupes, gélules, poudres… depuis quelques années compléments alimentaires et substituts de repas ont fait leur apparition sur les rayons des magasins et pharmacie. A mi-chemin entre aliments et médicaments, ces produits proposent de nous aider pour rester en bonne santé. Et les promesses sont alléchantes, ce qui explique leur grand succès notamment en ce qui concerne ceux destinés à la perte de poids. Mais comment réellement les utiliser ? Les résultats sont-ils vraiment à la hauteur en termes d’amincissement ?  Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces produits, leur utilité pour la santé et leur efficacité concernant la perte de poids.

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Manger fait partie de nos besoins vitaux et certains éléments nécessaires à notre bon fonctionnement et équilibre – vitamines, fer, oméga, … – ne sont pas toujours fournis en quantité suffisante par notre alimentation. Il est donc nécessaire de réajuster l’apport en micronutriments.

Selon la définition légale française et européenne, un complément alimentaire est une denrée alimentaire dont l’objectif est de compléter le régime alimentaire normal et constitue une source concentrée de nutriments ou autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique, seul ou combiné, commercialisé sous forme de doses » – gélules, sachets de poudre, pastilles, ampoules… Ces produits sont vendus sans ordonnance puisqu’ils ne font pas parti de la catégorie des médicaments, ni même des alternatives aux remèdes prescrit par un professionnel de la santé.

A base de minéraux, vitamines, nutriments, plantes et substances à but nutritionnel, les action et effets des compléments alimentaires sont divers et variés. En effet, ils sont utilisés pour pallier des carences dans l’alimentation quotidienne mais également pour renforcer les défenses immunitaires, améliorer la digestion, réduire le stress ou encore accompagner un régime en favorisant la perte de poids.

Pour ces compléments alimentaires dits minceur, on retrouve notamment les drainants et les brûleurs de graisse et ou de calories. Attention, il ne faut pas les confondre avec les substituts de repas.

Qu’est-ce qu’un substitut de repas ?

Contrairement aux compléments alimentaires, les substituts de repas sont des produits alimentaires qui vont permettre de remplacer partiellement ou totalement un repas tout en apportant les éléments nécessaires à l’équilibre alimentaire. Ils sont généralement utilisés pour aider au maintien et à la perte de poids puisqu’ils sont à la fois hypocaloriques – c’est à dire pauvres en calories – mais équilibrés en nutriments, vitamines, minéraux… pour le bien-être de l’organisme. En poudres ou préparations toutes prêtes (crèmes, boissons, barres), les substituts comblent la sensation de faim et remplacent donc un ou deux repas, mais ils permettent aussi de réduire les apports énergétiques notamment les graisses saturées et les sucres sans avoir de contraintes de calcul, de pesées ou de fractionnement d’aliments. Disponibles en pharmacie et parfois en directement en magasin, ces produits doivent toutefois être utilisés avec précaution.

Comment bien les utiliser ?

Que ce soient pour les substituts ou les compléments, une chose est sûre : il est important de prendre le temps de bien lire la notice. En effet, les étiquettes et les modes d’emploi vous aident à faire le bon choix – pauvres en graisses et en sucres, apport suffisant en nutriments, fibres et protéines… – pour faire en sorte que la perte de poids soit effective sans pour autant que le corps ne souffre de carence mais également à respecter les posologies et les durées préconisées.

Il est important également de bien être suivi par un spécialiste afin qu’il puisse vous encadrer et vous guider lors de la prise de ces produits.

Concernant les compléments alimentaires, il faut souligner qu’ils ne remplacent en aucun cas une alimentation équilibrée et variée. Même s’ils sont en vente libre, gare à « l’auto-médication ». En effet, certains peuvent provoquer des allergies voir parfois des interactions ou d’incompatibilité avec d’autres traitements. Mieux vaut également vérifier l’origine, la traçabilité et le contenu des produits en choisissant un endroit de confiance comme une pharmacie ou en se faisant accompagner pour éviter toute composition frauduleuse par exemple.

Quant aux substituts lors d’un régime, ils ne se suffisent jamais à eux seuls. En effet, ils doivent être complétés par au moins un vrai repas par jour ainsi que des fruits et légumes pour les fibres qui sont peu présentes dans ces produits. Après un excès, corriger le tir avec un substitut plutôt que de sauter un repas. Leur consommation ne doit pas dépasser un mois après lequel petit à petit une alimentation normale et équilibrée devra être réinstaurée.

Sont-ils bons ou mauvais pour la perte de poids et la santé ?

Compléments alimentaires ou substituts, ces deux produits permettent une perte de poids à la fois douce, sans fatigue ni stress puisque la personne n’a pas besoin de subir la frustration d’un régime strict et contraignant. Il faudra toutefois, notamment dans le cas des substituts, réhabituer progressivement son corps à un régime normal et équilibré après la période de régime et éviter de reprendre les mauvaises habitudes.

Mais peuvent-ils être mauvais pour la santé ?

Si les compléments sont de bon aides-minceurs et qu’ils aident à pallier les carences, respecter la posologie indiquée est indispensable. En effet, une prise en surdose peut provoquer d’éventuels effets indésirables. Cependant, la micronutrition permet en fonction des besoins de rééquilibrer l’alimentation d’une personne.

Concernant les substituts de repas, non seulement leur efficacité sur la perte et le maintien de poids a été reconnue par l’Agence Européenne de Sécurité Sanitaire mais ils font également un bon apport en protéines. Il est toutefois fortement conseillé d’être suivi par un spécialiste pour éviter toute carence et pour éviter une reprise de poids. Un professionnel de la santé pourra notamment prévenir des comportements alimentaires dangereux, éviter une prise exclusive des compléments ou encore encourager une activité physique régulière. Il est également indispensable de prendre en compte les facteurs psychologiques et émotionnels à l’origine de la prise de poids sinon l’effet yoyo est inéluctable…