Methode slender, perte de poids

Quel est l’impact de la nutrition sur notre poids ?

La nutrition est un des facteurs déterminants ayant des influences péremptoires sur le physique en agissant sur la masse corporelle. Les relations entre ce que nous ingérons et ce que nous voyons sur la balance sont évidemment étroites. Mais quelles sont les causes, intrinsèques comme extrinsèques, provoquant cette prise de poids et y a-t-il des risques, ainsi que des solutions à ces derniers ?

Les liens entre alimentation et santé

L’alimentation apporte à l’homme l’énergie dont il a besoin. Celle-ci doit trouver le bon équilibre entre les macronutriments (lipides, glucides, protéines, etc.) et les micronutriments (vitamines, minéraux ou encore oligo-éléments). Bien prendre conscience de ce qui est assimilé par notre corps en lui apportant convenablement les nutriments nécessaires est une étape phare à une bonne santé physique.

Cela se joue également sur le plan moral et psychologique. En effet, une alimentation équilibrée permet de stabiliser son poids ou d’en perdre, ce qui a un rôle sur la confiance en soi. Des complexes peuvent d’ailleurs survenir lorsqu’une personne aperçoit une prise de masse corporelle.

Une mauvaise nutrition, ainsi qu’une alimentation excessive peuvent entraîner des problèmes intestinaux, de la fatigue, des douleurs articulaires, et surtout des rondeurs. Il faut cependant savoir que le plaisir alimentaire est essentiel à la bonne santé et que trop se priver peut engendrer certains troubles comportementaux.

Les causes de la prise de poids

À travers les nutriments, ce que nous ingérons nous approvisionne en énergie : ce sont les « calories ». Nous utilisons ces derniers lors de nos différentes activités, et le surplus se stocke dans notre corps sous forme de graisse. Deux principales causes suscitent la prise de poids : une alimentation trop riche en calories, et le manque d’activité physique.

Le mode de vie d’aujourd’hui peut expliquer pourquoi ce phénomène est si fréquent. En effet, l’excès d’arrosage, d’engrais, de pesticides, d’herbicides et autres diminue la quantité et qualité des micronutriments. Ainsi, une grande partie de l’apport énergétique est fourni par des aliments riches en calories, mais pauvres en vitamines et minéraux.

D’autres causes jouent un rôle important, notamment les facteurs psychologiques et sociaux, les régimes trop restrictifs, ou encore les intolérances à certains aliments qui empêchent une digestion rapide et complète, ce qui a pour conséquences un stockage indésirable de graisse.

Quelles sont les différentes pathologies liées au poids ?

Par « pathologie », nous entendons ici les deux définitions du terme, c’est-à-dire les maladies ainsi que les sciences qui en découlent.

  • Les compulsions alimentaires définissent les crises alimentaires. Il s’agit d’une manifestation d’un mal être intérieur et le patient ingurgite sans se contrôler une grande quantité d’aliments sans ressentir de faim ni de rassasiement. Il en existe plusieurs formes cliniques, et les risques de surpoids et d’obésité sont très fréquents, à cause d’une activité physique peu régulière ;
  • Les intolérances alimentaires sont des réactions négatives qu’une personne développe par rapport à une substance consommée. Souvent, les individus atteints de cette pathologie assimilent à tort leurs maux à d’autres maladies.
  • La méthode Slender est un programme apportant une solution aux échecs de régime. Son but est d’aider à la prise en charge de la silhouette sans provoquer de frustration ni de carence. Avec pour notion « le plaisir de manger », elle comprend des techniques allopathiques et alternatives réparties sous deux volets d’action (générale et locale) ; notamment une prise en charge des causes psychologiques de la prise de poids .
  • La micronutrition, dans le sens spécifique, est une approche consistant à satisfaire des besoins en micronutriments à travers une alimentation variée et des compléments alimentaires.